C'est un peu comme s'il jouait au Lego. Mais l'ajusteur-monteur exerce un vrai métier pour lequel un certain nombre de compétences sont nécessaires. Qu'il assemble les pièces d'un système mécanique ou procède à des finitions, il reste un as du sur-mesure.

Lire la suite

Le décolleteur fabrique en série des pièces de précision (vis, écrous, goupilles, composants...) utilisées partout : aéronautique, automobile, bâtiment, électronique, optique, médical... Un secteur de pointe où la France est en bonne place.

Lire la suite

Montres, réveils, pendules... l'horloger fabrique, répare ou vend tout type d'appareils mesurant le temps. Une activité de haute précision, relancée par les nouveaux matériaux et les technologies de pointe. Habileté, logique et patience sont de rigueur.

Lire la suite

Le mécanicien affûteur est responsable de l'outillage de la scierie. Si une machine tombe en panne, il la répare. Quand tout va bien, il traque les signes de faiblesse des appareils et intervient avant qu'ils ne s'abîment.

Lire la suite

Ce mécanicien fabrique et entretient les outils (matrices, poinçons, moules...) qui permettront de produire des pièces en grande série pour l'industrie : tableaux de bord de voiture, portières, claviers d'ordinateur...

Lire la suite

Horlogerie, appareils photo, instruments de mesure... L'univers des microtechniques inclut tous les appareils miniaturisés utilisant plusieurs technologies : micromécanique, microélectronique, optique, électrotechnique... Selon son niveau de qualification, le microtechnicien occupe un poste de concepteur ou d'opérateur.

Lire la suite

Partout où les machines à commande numérique sont présentes, l'opérateur est là pour les programmer, les alimenter, les décharger, veiller à ce que tout se passe au mieux, tout au long de la chaîne de fabrication.

Lire la suite

Bouchons, jouets, sacs, téléphones... la plupart des objets en plastique de notre quotidien sont produits en usine. Le régleur participe à leur fabrication en veillant au bon fonctionnement des machines qui leur donnent forme.

Lire la suite

Sans marteau ni enclume, dans des usines automatisées et informatisées qui produisent pour l'aéronautique, l'automobile, la robinetterie, le nucléaire... le technicien de forge définit les moyens de fabrication et organise la production en atelier.

Lire la suite

Espace, médecine, lunetterie, photographie, contrôle de la pollution... Autant de secteurs où il peut trouver sa place. Le technicien en optique de précision participe, avec le chercheur ou l'ingénieur, à la conception et à la réalisation d'instruments d'optique de haute technologie.

Lire la suite